LACE UPCie Marouchka                              2013/2014

Une création de Francis PLISSON en collaboration avec Sébastien ROUILLER, compositeur, un travail de recherche sur l’écriture chorégraphique et sonore, sur la numérisation du geste. LACE UP est une forme qui rend compte de cette recherche. LACE en français renvoie à l’idée d’enchevêtrement. Ici on découvre deux femmes, une danseuse et une comédienne qui sont prises dans un espace circulaire s’apparentant à un cycle en quatre étapes. Au bout de leurs doigts, des capteurs numériques. Dans la voix des femmes, dans un cri de révolte, dans un chant, dans une bande sonore complexe, dans un dispositif lumineux englobant, le spectateur est pris par ce tissage arachnéen des voix et des codes.

Hélène Bouteaux / Parallèles

Danseuse : Cécilia Ribault / Comédienne : Solenne Keravis / Composition, Installation sonore & spatialisation : Sébastien Rouiller / Chorégraphe : Francis Plisson / Création lumière : Christophe Scheaffer / Texte : Christophe Tarkos

écouter

EST/OUESTCie Escale                                               2009

Le face à face explosif d’une femme témoignant de sa vie des deux côtés du mur de Berlin, et d’un présentateur aussi opportuniste qu’inflexible, attise un débat captivant sur le monde mondialisé qui est le nôtre. Déjanté, politique, participatif, circassien et sans frontières – le spectacle expérimente en live les ressorts de la propagande de l’Est et de l’Ouest et fait voler en éclats quelques idées préconçues.

Philippe Fenwick, auteur / Hugues Hollenstein et Grit Krausse / Max Morallès / Sébastien Rouiller, compositions & régie


©Jürgen Hohmuth

ECLIPSECie Demesten Titip

Extrait vidéo de la dernière création “La révolution des Escargots”
animation générative diffusée en temps réel.

Dans le cadre de ce nouveau spectacle de Demesten Titip, il est question d’éclipse en rapport à l’adaptation de Joël Egloff “les ensoleillés”, celle de 1999.

Après un premier essai avec un film S8 d’éclipse que j’avais réalisé cette année la, hé oui… je me suis tourné vers une forme 3d plus générative.

Dans l’environnement Jitter j’ai alors créé une sphère simple avec une légère rotation autour de deux axes, et augmenté les cordonnées de chaque sommets de cette forme avec un flux vidéo de neige, ce qui donne une vie aléatoire à une métrique mathématique. A mon sens en rapport au sujet.

LAPSLAPS                                                                            2012

Performance au Petit Faucheux – festival “Écoute voir 2012”

Se placer dans l’écart par le milieu, entre deux points nominaux dont l’événement n’attend que celui d’un bout. De ne vouloir le début ni la conclusion, c’est reconnaître le mouvement dans un espace entre. C’est également l’acceptation de l’évolution sur un plus grand laps de temps. Le spectaculaire est honni car le moindre râle, le moindre geste fait déjà exception.

Performance, chant : Fabien Delisle / Cadre de piano, électronique, programmation leds : Sébastien Rouiller

écouter

VUES – Small-Talk

Écomusée de la Brenne 2010 – documentaire sonore et soundscape

Écoutez le paysage dans la cour du château Naillac ou en regardant, de ses fenêtres, couler la Creuse ; partagez les regards des habitants du Blanc, jeunes, actifs, retraités, élus…, sur la rivière ; leurs différents points de vue donnent à voir un territoire vivant, actuel, en reflet au territoire passé évoqué dans l’exposition temporaire. écouter

Compositions, réalisation : Sébastien Rouiller / Écriture, réalisation : Sandra Émonet

KHOL                                                                      2009

UN ART DE L’ESPACE PUBLIC – Un film de Florence Doucet (extrait)
avec Cécilia Ribault : danse, texte & Sébastien Rouiller : Platine, sampleur, cassettes et traitement sonore live.

« Se laisser heurter par l’inconnu, etre là, mobile, prêt à réagir. Les performances se succèdent. Des interventions qui transgressent les frontières, entre les genres, en mouvement, théâtralisées, faisant appel à la voix ou à la vidéo, instrumentales, philosophiques, poétiques, improvisées ou écrites. » Albine Lombard

DANGLING MANCie Demesten Titip

Un Homme en Suspens, “Dangling Man” de Saul Bellow, est un journal intime écrit par un homme. 
Canadien émigré aux États Unis, le protagoniste est appelé à la guerre en Europe (1944). Il démissionne de son travail, mais, du fait d’une administration kafkaïenne, il ne fait qu’attendre le jour effectif de son départ. Écrivant, il tente de s’éloigner d’un présent qui le pétrifie en s’attachant à décrire comment il est passé du statut « d’homme actif » à celui « d’homme en suspens ».
 Cet homme « perdu », décrit par Saul Bellow, fait partie des premiers héros sans illusions du milieu du siècle. Il erre dans une vie qui perd de son sens et cherche, à travers l’écriture, la possibilité d’une réconciliation avec l’incongruité de l’existence.

Avec : Solenne Keravis, Olivier Boréel et Sébastien Rouiller / Mise en scène : Christelle Harbonn / Dramaturgie et adaptations : Laurence Gervais / Création sonore : Sébastien Rouiller / Création lumière : Olivier Schwal / Scénographie : Muriel Valat et Christelle Harbonn

OH MY GODCollectif Cie dU CoiN                      2008

Création éclair autour de la croyance, pour deux récitants et orchestre, enregistré en live au Petit faucheux.

Orchestre de scène avant tout, partagé entre musique populaire, jazz et expériences radicales, ce combo aux compositions ludiques, lyriques ou résolument contemporaines, fait de chaque rencontre un concert de l’instant. Conçu entre tradition et caricature, dans un univers et une esthétique à la fois rétro et kitsch, l’Orchestre DUCOiN est passionné d’écriture exigeante et de zapping stylistique.
Témoin d’une première vie ou le jazz avait la première place, cette création de l’Orchestre (sous ma direction) reste une aventure inoubliable.

écouter

BALADES SENSIBLES SMALL-TALK

Musée de L’Objet / Blois 2009 – Réalisations sur Ipod

Lors de l’opération “A musées-vous en région Centre”
(9ème journée régionale des musées de la Région Centre) Trois parcours sonores étaient proposés aux visiteurs pour révéler la richesse de la collection du Musée et des œuvres prêtées par le Centre National des Arts Plastiques dans le cadre de l’opération « TILT, Œuvres du Centre national des Arts plastiques en région Centre ». Grâce à un lecteur mp3, accompagnés d’un guide papier facilitant la circulation et le repérage dans le plan des salles (parcours colorés), les visiteurs pourront se plonger dans des flâneries sensibles d’œuvre en œuvre. écouter

Sandra Émonet : réalisation, lectures / Sébastien Rouiller : réalisation, compositions